Concertclassic.com (10/06/2017)

La Phèdre de la Néerlandaise Judith Van Wanroij brûle les planches jusqu’au dénouement final par la vaillance de ses aigus, des graves mordorés et une puissance d’intonation qui culmine à l’acte III au moment du duo avec sa confidente Œnone, magnifique Diana Axentii d’une émotion palpable.

29 augustus 2017

Bachtrack.com (23/02/2016)

Le rôle d'Orphée est interprété par Judith van Wanroij, qui incarne son personnage avec une intensité farouche du début à la fin, et brille notamment par ses implorations aux accents déchirants. Une incarnation vraiment éblouissante!

29 augustus 2017

Trouw.nl (09/03/15)

Judith van Wanroij: een dijk van een Eerste Dame!

29 augustus 2017

Resmusica.com (23/09/2015)

Judith van Wanroij, à la voix belle, puissante et charnue, est à l’aise autant dans la déclamation du récitatif que dans les airs plus lyriques. Elle brosse d’Hypermnestre un portrait infiniment touchant.

29 augustus 2017

Classiquenews.com (13/06/2015)

Judith Van Wanroij reste ferme et précise dans airs et récitatifs (III, IV), digne et ardente sur les traces des grandes cantatrices (dessus) de l’époque, d’abord Sainte-Huberty puis Caroline Branchu (qui impressionne tant Berlioz dans les années 1820).

13 juni 2015

Kulturradio, Matthias K├Ąther (05/06/2015)

Glücklicherweise sind aber hier sehr gute Solisten zu hören, allen voran Judith van Wanroij als Hypermnestre, die sich mit strahlender weit  tragender Sopran-Stimme fantastisch schlägt und auch die französische Deklamation gut beherrscht.

13 juni 2015

Der neue Merker, Udo Pacolt (16/11/13)

Hervorragend das internationale Sängerensemble: Hypermnestra wurde von der niederländischen Sopranistin Judith van Wanroij eindrucksvoll, mit innerem Feuer und  dramatischem Ausdruck gesungen, wobei sie auch mimisch ihre Rolle zu gestalten wusste. Herrlich ihre Bravourarie „Foudre céleste! Je t’appelle!“ 

20 november 2013

Het Parool - Eric Voermans (30/09/09)

'De sterren van de voorstelling zijn de Nederlandse sopraan Judith van Wanroij als een werkelijk fantastische Belinda'.

09 september 2013

Altamusica - Mehdi Mahdavi (22/06/09)

'Douée des mêmes qualités, et plus encore dans le déploiement stylé du phrasé, Judith Van Wanroij est tout simplement l’Ilia qu’on attendait depuis toujours, certes juvénile, mais aussi corsée et galbée, d’une luminosité jamais à court de chair'.

09 september 2013

Trouw - Peter van der Lint (21/09/08)

'Judith van Wanroij is een sopraan van grote klasse'


09 september 2013